Traitement hydrofuges

Bienvenue sur www.bati-coop.fr

En cette période de confinement, notre site continue vous livrer.
Nous assurons les livraisons sur notre stock et expédions en respectant les contraintes de nos transporteurs.
En cas de rupture de stock, nos fournisseurs nous assurent de tous leurs efforts pour nous réapprovisionner.
Soyez assurés que nous mettons tous les moyens possibles pour vous livrer au plus vite.

A bientôt et merci de votre confiance.

L'équipe Bati-coop

Traitement hydrofuges

Traitement hydrofuges

Un traitement hydrofuge a pour but de bloquer l'entrée ou le passage de l'eau au travers d'un matériau poreux.

L'application d'un traitement hydrofuge peut être nécessaire dans plusieurs cas :
- la remontée d'eau au travers d'une dalle béton ou des pieds de murs restants toujours humides.
- L'infiltration d'eau au traver...

Traitement hydrofuges

Un traitement hydrofuge a pour but de bloquer l'entrée ou le passage de l'eau au travers d'un matériau poreux.

L'application d'un traitement hydrofuge peut être nécessaire dans plusieurs cas :
- la remontée d'eau au travers d'une dalle béton ou des pieds de murs restants toujours humides.
- L'infiltration d'eau au travers de matériaux tels que tuiles ou murs qui seront a la longue affaiblis et éclaterons sous la force du gel.

L'impact de l'eau sur un bâtiment :
- La présence d'eau ayant souvent un Ph acide attaque lentement les produits a base de ciment qui ont un ph basique : Le ciment est lentement rongé par l'eau et le lien entre les grains de sable est affaibli.
A la longue, le ciment ou les parpaings deviennent friables et se cassent en petits morceaux créant une faiblesse mécanique des parties du bâtiment exposées a l'eau.
- Que ce soit dans les parties a l'air comme un dessus de mur ou de toiture, l'eau va peu a peu se créer un passage dont l'écoulement ou la circulation lave peu a peu la chaux du ciment utilisé comme liant et poursuivent cet affaiblissement
l'eau stagnant dans les matériaux va poursuivre son action d'affaiblissement et sera aidée en cela par le gel en hiver qui va faire éclater les supports, renforçant l'action durant les mois a venirs.

Remontées par capillarité :
Lors de la construction d'une dalle, il est généralement prévu de stopper les remontées d'eau par la pose d'un film de type polyane positionné sous la dalle .
Dans d'autres cas, le béton est additivé avec un produit hydrofuge avant de couler la dalle.
Sur les parties verticales des fondations, il est d'usage d'appliquer une protection a base de bitume ou de résine qui bloquera l'eau présente dans la terre.
La présence de remontées d'humidité semble démontrer qu'aucune de ces deux solution n'a été utilisée.

La remontée par capillarité est un phénomène naturel consistant pour un liquide a s’élever plus haut que son niveau en traversant un matériau poreux.
L'eau remonte alors entre les fibres ou les grains composant ce matériau, et peut parfois s'élever jusqu’à 2 mètres de hauteur.
Ce phénomène est couramment constaté sur des murs dont la base reste humide en permanence.

L'humidité naturellement présente dans le sol remonte alors sous forme de vapeur d'eau en quantité plus ou moins importante et peut se condenser sous forme d'eau au contact froid du mur
Dans d'autres cas, la présence d'une source proche ou d'eau de pluie stagnante non absorbée par le sol soumet la dalle a un taux d'humidité anormal provoquant des remontées par capillarité.

Les inconvénients des remontées d'eau par capillarité :
- L'humidité dans les pièces comportant des remontées par le sol ou les pieds de murs est plus importantes, provoquant l'apparition de moisissures, champignons et de salpêtres, dont la présence est reconnue comme déclencheur ou favorisant d'allergie et de maladies respiratoires  provoqués par l'habitation de locaux insalubres.
- Cette humidité favorise l'apparition de rouille sur les métaux ferreux, et fait gonfler les panneaux de meubles en aggloméré détruisant la la longue ce type de meubles.
- Les murs et dalles gorgés d'eau seront un parfait exemple de pont thermiques en permettant aux calories produites par le chauffage de traverse les murs facilement pour chauffer l'extérieur...
- A la longue, les colles minérales de revêtements rongées par l'humidité feront se décoller les dalles, carrelages, faïences et tomettes.

Les inconvénients des infiltrations d'eau :
L'eau de pluie est aussi une source de dégât dans une construction.
Son infiltration dans un matériau poreux tel que ta terre cuite de tuiles va creuser peu a peu un passage dans lequel l'eau de pluie va stagner, puis éclater avec le gel de l'hiver en provoquant des infiltration d'eau dans la toiture.
Il en sera de même pour les murs soumis a l'écoulement des eaux pluviales, dans lesquels l'eau va creuser peu a peu son passage en lavant la chaux du ciment et en affaiblissant le mur.
L'eau stagnant dans le mur le fera éclater par endroits préparant sont travail pour l'année suivante.

Les solutions hydrofuges remontées capillaires :
Puisqu'il n'est pas possible de placer sous le mur ou sous la dalle un film  de protection, le seul moyen est de colmater efficacement la porosité du support afin de fermer les chemins empreintes par l'eau pour remonter.
Il existe deux grandes familles de produits :
Les organiques avec des produits de type polyuréthanes qui vont former un film au travers de support.
Ces produits bien que parfaitement efficaces quand ils sont bien utilisés ont l' inconvénient d’être des dérivés pétrole e ne pas être de la famille des minéraux.
Cette origine implique un vieillissement a long terme d'un produit plastique,  et de ne pas avoir de capacité respirante pour évacuer la vapeur remontant du sol.
et
les minéraux de la famille des silicates ont une taille microscopique leur permettant de descendre au plus profond du support et de se solidifier grâce a une réaction chimique minérale.
L'avantage du silicate est d'apporter une solution minéral sur minérale qui ne subira pas de vieillissement dans le temps,  parfaitement incolore et ne change pas l'aspect du support même en restant e surface.

L'application de silicate depuis la surface du support, ou via des perçages pratiqués dans les supports épais permet donc de traiter l'épaisseur du support tout en gardant la capacité d’évacuer les vapeurs remontant du sol dont les molécules toutes petites passent trouveront quand même un chemin comme elles le font au travers de matériaux respirants dans des vêtements.
Comme tous les minéraux, les silicates ont une résistance longue a l'action de l'eau et un éventuel affaiblissement de leur capacité hydrofuge après plusieurs années ou dizaines d'années sera rapidement compensé par une nouvelle application

Les solutions hydrofuges infiltration eaux de pluies :
Les silicates permettent donc de traiter des supports horizontaux tels que des dalles ou des toitures, mais aussi verticaux comme des murs.
Ils sont efficaces sur tous matériaux minéraux, aussi variés que du ciment, béton, parpaings constitués de ciments et de sables, mais aussi de la terre cuite utilisée pour de la brique, tomette ou des tuiles.
Protégé par un traitement hydrofuges, les tuiles vont bloquer la pénétration de l'eau qui s'écoulera a leur surface et ne pourra s'y infiltrer pour plus tard les faire éclater avec l'aide du gel.
Les dessus de murs pourront être protégés des infiltrations d'eau, mais il est fortement recommandé de compléter leur protection par un profile a forte pente favorisant l’écoulement de l'eau de type chapeau de mur en terre cuite ou ciment.
Les joints de carrelage de terrasse, escalier extérieur, entourage de piscines, seront aussi protégés de l'éclatement dus au gel.

Les traitement hydrofuges sont donc généralement réalisés a titre préventifs sur les toitures et a titre curatif sur les problèmes de remontées capillaires et humidité dans les dalles et les murs.

Détails

Traitement hydrofuges Il y a 7 produits.

Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.